L’économie circulaire

L’économie circulaire réponds au triptyque « Réduire – Recycler – Réutiliser » et ambitionne de relever le défi de croissance durable; a savoir produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières.
L’économie linéaire est orientée sur le modèle « Extraire – Produire – Consommer – Jeter ».

Tout est question de mise à disposition

Les piliers de l’économie circulaire

L’éco-conception : prendre en compte des impacts environnementaux sur l’ensemble du cycle de vie d’un produit, incluant la création (voir même la cocréation), la distribution, le recyclage et les intégrer dés sa conception.

L’écologie industrielle et territoriale : mettre en place un mode d’organisation industrielle sur un même territoire caractérisé par une gestion optimisée des stock et des flux de matières, de l’énergie et des services. On parle aussi d’efficience énergétique. La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprise) intègre ce point.

L’économie de la fonctionnalité : privilégier l’usage à la possession, vendre un service plutôt qu’un bien. Dorénavant il est possible de tout louer, y compris des vêtements. La dématérialisation a été accélérateur de ce processus.

Le réemploi : réintégrer dans le circuit des produits ne correspondant plus aux besoins initiaux du consommateur (comme le homestaging).

La réutilisation : réutiliser certains déchets encore en état de fonctionnement dans l’élaboration de nouveaux produits.

La réparation : trouver une seconde vie aux biens usés ou en panne, voir même bannir l’obsolescence programmée (projets « repair café »).

Le recyclage : réutiliser les matières issues des déchets.

L’internet et les plateformes collaboratives sont des leviers pour l’économie circulaire.